A travers la presse


Ouest-France le 8 Février 2017 


Ouest-France du 29 octobre 2014

 

Pour la seconde fois, la chorale de Ploërmel était, le week-end dernier, au festival Polyfollia de Saint-Lô, en Basse-Normandie.
 

« Pour nous, c'est une fierté et un challenge de participer à cet événement international, s'enthousiasme Catherine Aubert, chef de choeur d'Esperluette. Une occasion unique de se produire et d'écouter les plus belles chorales du monde. Ça donne un nouveau souffle, un désir de créativité à notre chorale. » Pour la trentaine de choristes, ce festival est l'occasion de montrer la qualité de leur répertoire. La chef de choeur confie : « Se produire devant autant de spectateurs engendre beaucoup de stress mais créée une dynamique artistique à l'intérieur du groupe. » Avec à la clé, deux représentations de 30 minutes. Des prestations abouties et appréciées par un public conquis par le programme varié, coloré et plein d'émotions.

 

Une manifestation qui va disparaître

Événement biennal créé en 2004, cette manifestation rassemblait cette année une centaine de chorales amateurs et onze choeurs professionnels internationaux venus de Turquie, d'Ukraine et du Canada. Un large éventail de pays et de musiques. Des salles combles et enthousiastes, avec plus de 35 000 spectateurs sur le week-end. « Polyfollia est une plate-forme qui permet à la musique d'être présente et mise en valeur. La créativité et la recherche de l'excellence en font l'un des festivals les plus riches et les plus bouillonnants des rendez-vous musicaux internationaux, affirme Jacques Vanherle, le directeur artistique du festival. Mais cette édition est la dernière. Un gâchis artistique, économique et humain incompréhensible. Avec des budgets serrés, les collectivités ne veulent plus soutenir ce festival. Elles ne semblent pas saisir la portée internationale de cet événement. Alors faute de subventions, de soutien politique, ce festival meurt en bonne santé. »

 

De notre correspondant Ouest-France : Christian Jigorel

 

Contact : Esperluette fait partie de l'association Philomèle aux nombreux ateliers (chorales, chant prénatal, éveil musical, chants en famille, techniques vocales...) Site : http ://philomèle.jimdo.com/



Ouest France du 12 avril 2014

 

Des choristes à vélo, à travers chants et chapelles

Ploërmel - 12 Avril

Isabelle Jamin, Maryvonne Boisbras et Chantal Vignais, de l'association Philomèle, participeront au Cyclomèle, demain.

 

L'association Philomèle organise son troisième Cyclomèle demain. Des concerts gratuits dans des chapelles que les choristes rejoindront à vélo.

Maryvonne Boisvars et Chantal Vignais s'apprêtent à enfourcher leur vélo. Elles partent en reconnaissance vérifier qu'après les inondations de cet hiver, les chemins sont praticables à vélo et en groupe, avant les concerts que l'association Philomèle organise demain. Ce sont en effet des cyclo-choristes qui se déplaceront de chapelle en chapelle pour venir présenter leurs chants au public.

Ce sera la troisième édition du Cyclomèle. Lors de cette manifestation, organisée tous les deux ans, les chanteurs des différentes chorales de l'association Philomèle rejoignent en bicyclette différents lieux où ils chantent. L'association, qui compte 175 adhérents, annonce une cinquantaine de participants, comme lors de la précédente édition.

« Une démarche écolo »

« On veut aller à la rencontre du public. Le but est que les gens se rencontrent, explique Isabelle Jamin, de l'association Philomèle. Et cela à travers une démarche écolo, on n'a pas toujours besoin de prendre sa voiture. À vélo, on prend davantage son temps, et c'est bien d'aller lentement parfois. »

 

Les cyclo-choristes partiront de l'écluse du château de Josselin et rejoindront, via le halage, la chapelle Saint-Gobrien, où se produiront à 11 h parents et enfants de la chorale Chanter en famille de Philomèle, avec des chants traditionnels et du monde. À 14 h, le public pourra retrouver, à l'église de Guillac, la chorale À travers chants, avec un répertoire de chansons françaises, de chants du monde, et aussi religieux.

À 15 h 15, les chanteurs se produiront à l'écluse de Carmenais. Et à 17 h, les chorales Espère Luette, À travers chants et peut-être celle des ados, donneront de la voix à la chapelle Sainte-Croix à Josselin.

« On espère qu'il fera beau, sourit Isabelle Jamin. L'idée est de proposer une variété de lieux et d'amener le chant dans des lieux de vie, hors des salles de spectacle. »

Si la « balade » est réservée aux chanteurs, les organisatrices espèrent attirer un grand nombre de riverains aux concerts. Et surtout que le public reprenne les chants avec les choristes.

Dimanche, 11 h, chapelle Saint-Gobrien. 14 h, église de Guillac. 15 h 15, écluse de Carmenais. 17 h, chapelle Sainte-Croix à Josselin. Gratuit.

 

Pascale LE GARREC.

 


Ouest France du 30 septembre 2013

Chorale Esperluette
Chorale Esperluette

 

L'association propose des « aventures musicales » quel que soit l'âge : de l'éveil pour les bébés, aux chorales pour les adolescents et les adultes, en passant par le chant prénatal...

 

 

 

« Brrrrr, Pschchch, pffff... » La trentaine de participants reprennent en choeur, et dans le plus grand des sérieux, les drôles de sons émis par Catherine Aubert. Elle anime la chorale de Philomèle. « C'est l'échauffement », glisse Isabelle Jamin, salariée elle aussi de l'association, et membre de la chorale.

 

Les deux femmes ont relancé les différents ateliers de Philomèle. Catherine Aubert continue à s'occuper des différents ateliers de chorale et chant pour les adultes et pour les ados à partir de 14 ans (sept pour le moment). Elle propose aussi du chant en famille, « adapté à la fois aux adultes et aux enfants à partir de 6 ans, pour se constituer un répertoire à partager au sein du groupe ou chez soi ».

 

Un nouvel atelier

 

« Avec la chorale, Catherine intervient parfois dans les Ehpad (établissement pour personnes âgées dépendantes), comme à Guilliers ou à Mauron en octobre », relate Isabelle Jamin qui s'occupe des ateliers musicaux et corporels pour les tout-petits. « Cette année, nous avons un nouvel atelier pour les 4-5 ans, le mardi à 17 h 45. »

 

Il n'y a pas d'âge minimum pour participer à ces ateliers d'éveil: l'une des séances s'adresse aux 0-3 ans, qui viennent accompagnés de leurs parents. « On chante, on danse, les enfants jouent avec les instruments. C'est un moment de découverte et de partage pour les tout-petits. C'est aussi la première rencontre avec un groupe pour ceux qui sont gardés par leur maman », souligne Isabelle Jamin.

 

La jeune femme propose aussi du chant prénatal. « Je travaille sur les sons qui peuvent aider pendant l'accouchement, beaucoup de sons graves mais pas seulement. La technique vocale apporte une détente corporelle. C'est un temps privilégié avec leur bébé pour les futures mères. Celles qui ont déjà des enfants apprécient ce moment. » Il ne s'agit pas d'une préparation à l'accouchement, insiste Isabelle, mais d'une aide en plus. Et pas la peine de savoir chanter pour participer. « Certaines mamans découvrent leur voix pendant la grossesse. »

 

Pour les deux animatrices de Philomèle, l'association a aussi pour but de créer du lien entre ses adhérents (170 l'année dernière) à travers des moments festifs. Ses membres se retrouvent chaque année pour le « cyclomèle », une rando vélo chantée, lors de concerts donnés par la chorale ou encore pour un week-end en bord de mer.

 

Philomèle, 0648916606. 0781424480. contact@philomele.fr

 


Ouest France du 5 novembre 2012

 

Esperluette chante en chœur

à Saint-Lô

 

 
La chorale de Ploërmel a participé au festival Polyfollia qui a rassemblé plus de 75 choeurs du 30 octobre au 4 novembre. En France, on ne dénombre pas moins de 12 000 chorales. Celle de Ploërmel, Esperluette, vient de participer à l'un des plus grands festivals au monde consacré à cette pratique : le festival Polyfollia de Saint-Lô en Basse-Normandie.

Créé en 2004, cet événement biennal rassemble 75 chorales amateurs et 12 choeurs professionnels internationaux. Les chorales amateurs se produisent dans différents lieux de la ville (églises, salles, musées, bars...) tandis que les professionnels s'affichent lors des galas ou dans l'un des 60 concerts. On compte plus de 35 000 spectateurs sur la semaine. « La créativité et la recherche de l'excellence en font l'un des festivals les plus riches et les plus bouillonnants des rendez-vous musicaux » explique Jacques Vanherle, directeur artistique du festival.

Après inscription, la chorale de Ploërmel a été retenue pour ses qualités artistiques et son répertoire de qualité. L'ensemble a donné deux représentations de 30 minutes dans l'église Notre-Dame, appréciées par un public averti.

 

Un nouveau souffle

« Nous étions venus en repérage il y a 2 ans. Pour nous, c'est l'occasion d'écouter les plus belles chorales du monde, de découvrir de nouveaux répertoires et de recharger nos batteries, s'est enthousiasmé Catherine Aubert, la chef de choeur d'Esperluette, ça donne un nouveau souffle, un désir de créativité à notre chorale. »

 

De notre correspondant OF : Christian Jigorel

 

Philomèle est une association ploërmelaise qui propose de nombreux ateliers de chant et qui regroupe 2 chorales adultes « Esperluette » à Ploërmel et « À travers chants » à Taupont. Renseignements : http ://philomèle.jimdo.com.


Le ploërmelais septembre 2009


Les infos septembre 2009